Temps critiques et les différentes formes d’intervention critique et politique

Dans cet entretien, Jacques Wajnsztejn essaie de rendre compte du travail effectué dans les relevés de notes produits depuis le début de la crise sanitaire à partir d’une large revue de presse quotidienne visant à recueillir des données statistiques, des faits tout en les soumettant à un regard et à une interprétation critique. Bref, ne pas partir des a priori idéologiques qui ont amené la plupart des groupes politiques constitués ou informels, soit à nier la crise soit à nous dire qu’ils nous avaient bien prévenus. Pour cela il a fallu se coltiner à explorer cette terra incognita de l’extrême gauche en général, qu’est resté le champ économique et donc préciser des points sur la dette, sur la globalisation, la concentration du capital, le rôle du capital fictif dans l’investissement d’innovation, etc.

C’est là l’objet de la première partie de l’entretien.

Tenant compte de notre activité pratique et théorique au sein du mouvement des Gilets jaunes la seconde partie de l’entretien tente de replacer les différentes formes d’intervention de la revue Temps critiques au fil de son évolution et surtout de l’évolution de ses concepts de référence et particulièrement le passage de la critique de la forme Etat-nation qui apparaît dès le n°2 de la revue en 1990 à ce nous appelons la forme réseau de l’Etat. Une thèse avancée dès les années 2000 en s’appuyant sur le processus de résorption des institutions en cours, mais souvent mal comprise et qui mérite donc d’être explicitée à l’aune de nos derniers développements sur la révolution du capital.

À propos du mouvement sur les retraites, un essai de mise en perspective de la grève actuelle

Défense du système de retraite et rapport à l’universalité, aux particularités et à l’égalité. Giletjaunisation du mouvement ?

David, enseignant gréviste en lycée en Seine St Denis et Jacques, membre de la revue Temps critiques qui a publié deux brochures sur le mouvement(Mais pourquoi les pensions ? Les grands hôtels, c’est tellement mieux. À propos des retraites et Au-delà de la convergence, une nouvelle forme de politisation ?) nous en parlent pour la Radio Fréquence Paris Plurielle et l’émission Vive la sociale.